Le trou noir qui ne 
           devrait pas exister

"Le trou noir qui ne devrait pas exister".
Moine de la non-existence de la pensée

Exposition du 16 au 29 septembre 2022

Vernissage le vendredi 16 septembre à 18h


Horaires d’ouverture :
Du 16 au 18 septembre de 13h à 19h
Du 23 au 25 septembre de 13h à 19h
Ou sur rendez-vous.


Expositions par artiste.s

Liste des artistes exposés

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Expositions par année

Réseaux sociaux

Page Facebook du Lac gelé

Exposition (2010) "La part des anges"

Michel Hanique

Du 18 mars au 30 avril 2010

« Voir est un acte ; l’oeil prend comme la main prend ». Paul Nougé

Voir les photographies de Michel Hanique vous invite à explorer l’acte de prendre un corps.

Du bout des yeux, explorez lentement ce fragment. Cet espace-là de votre corps, entre l’omoplate et le creux du bras, l’avez-vous déjà entre aperçu ? L’avez-vous touché ? Ou l’avez-vous caressé, chez l’être aimé ? Que savez-vous de l’intérieur de vos cuisses, la gauche, la droite, caressées ensemble, ou tour à tour, de l’univers que fait naître cette caresse précise ? Avez-vous suivi les sillons de la plante de son pied, goûté son orteil ?

Et quand la vie vous a entrainé, dispersé, morcelé dans le tourbillon du quotidien, avez-vous déjà pensé revenir à une chambre claire, et à fixer votre attention sur ce tout petit morceau de lisse ? Regardez-le, longtemps. Il est un monde en soi. Explorez-le, des doigts, de la paume, du dos des doigts, du souffle, de la langue, de vos cheveux. Suivez à présent ses vallées, explorez ses reliefs.

Soir après soir, une vie entière ne suffirait pas à recueillir l’entièreté de la surface du corps aimé. Un corps qui serait parcouru de telle manière pourrait se dire : je suis un corps aimé.

Votre oeil, vos doigts ne pourront jamais franchir sa peau, ses muqueuses. Cet univers intérieur, seuls le reflètent les frissons, le souffle, l’assombri du regard, le voile des paupières, la brillance de la salive sur une dent. Votre regard rêve d’en appréhender l’entièreté, simultanée. Il ne peut en saisir que des fragments. Il arrive qu’il s’accroche à un tel fragment, qu’il ne puisse plus s’en détacher, jusqu’à opérer cette descente vertigineuse en vous-même.

Il se pourrait que vous fermiez les yeux.
Il se pourrait qu’un photographe vous donne à écouter la musique intime du corps.


Expos antérieures et aléatoires du Lac gelé

Rafraîchissez la page (F5 ou ctrl+F5) pour éventuellement les changer !

"Le livre des morts"

"Le livre des morts"

Carlos Barrantes.
"A l'état sauvage"

"A l'état sauvage"

Françoise Bonnafoux.

Expos récentes

2022

2021

2020

2019

2018

2017

Le lac gelé / Galerie Éphémère

27 rue du Grand Couvent

13200 ARLES

Ouvert sur rendez-vous

06 33 05 99 20

Mail

Page Facebook du Lac gele