Le trou noir qui ne 
           devrait pas exister

"Le trou noir qui ne devrait pas exister".
Moine de la non-existence de la pensée

Exposition du 16 au 29 septembre 2022

Vernissage le vendredi 16 septembre à 18h


Horaires d’ouverture :
Du 16 au 18 septembre de 13h à 19h
Du 23 au 25 septembre de 13h à 19h
Ou sur rendez-vous.


Expositions par artiste.s

Liste des artistes exposés

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Expositions par année

Réseaux sociaux

Page Facebook du Lac gelé

Exposition (2013) "Va t'en me perdre où tu voudras"

Nolwenn Brod

Du 26 juin au 27 juillet 2013

Le titre renvoie à un poème de Nicolas Bouvier, Le point de non retour, publié pour la première fois en 1982 dans le recueil Le dehors et le dedans (éd Zoé) : « La vie était si égarante et bonne / Que tu lui as dit ou plutôt murmuré «va-t’en me perdre où tu voudras» / Les vagues ont répondu «tu n’en reviendras pas» » .

Situation : En octobre 2011, Nolwenn Brod se dirige vers L’Irlande du sud et se retrouve sur les lieux traversés par son père à moto, accompagné de cinq amis, seize ans plus tôt. Il y décédera brutalement dans sa chambre d’hôtel. Elle suit alors le fil chronologique et géographique du parcours qu’il fit, afin de redessiner un territoire qu’elle pourrait alors s’approprier afin d’en finir avec cette fracture. « Le destin sème des signes sur la route, c’est le seul moyen de connaître l’arbitraire. Dans la confusion des jours apparaissent les traces d’un ordre qui semble me régir mystérieusement et me donnera des prolongements inattendus. » écrit-elle.

Jeune photographe de 27 ans, Nolwenn Brod poursuit depuis quelques années un ensemble de travaux photographiques orientés vers les champs du corps et de l’espace au milieu d’un environnement. Dans une série précédente intitulée « instants confondus » on découvre déjà cette préoccupation qui habite désormais l’ensemble de sa démarche. Sa recherche sur l’architecture des corps est clairement visible et se perpétue dans les travaux récents, comme nous le montre « Ar Gouren », actuellement en développement. Plus précisément, ses photographies interrogent la place de l’homme dans le paysage en tant que représentation physique de son univers mental. La série photographique proposée ici n’est pas en reste de ces caractères, mais elle s’inscrit dans un contexte particulier et très personnel.

Site Web de  Nolwenn Brod : http://www.nolwennbrod.com/

Expos antérieures et aléatoires du Lac gelé

Rafraîchissez la page (F5 ou ctrl+F5) pour éventuellement les changer !

"... et tout s'oublie à vivre..."

"... et tout s'oublie à vivre..."

Christophe Niel -Michaël Serfaty.
"Fleurs parmi les fleurs"

"Fleurs parmi les fleurs"

Rimantas Dichavicius.
"Année 3"

"Année 3"

Richard Petit -Sylvie Goussopoulos -Alexandra Frankewitz -Julie Canarelli -Alejandro De Los Santos -Mélania Avanzato -Emmanuel Madec -Caroline Chevalier -Laurent Chardon -Myriam Assié -Michaël Duperrin - Sinkai.

Expos récentes

2022

2021

2020

2019

2018

2017

Le lac gelé / Galerie Éphémère

27 rue du Grand Couvent

13200 ARLES

Ouvert sur rendez-vous

06 33 05 99 20

Mail

Page Facebook du Lac gele