Le trou noir qui ne 
           devrait pas exister

"Le trou noir qui ne devrait pas exister".
Moine de la non-existence de la pensée

Exposition du 16 au 29 septembre 2022

Vernissage le vendredi 16 septembre à 18h


Horaires d’ouverture :
Du 16 au 18 septembre de 13h à 19h
Du 23 au 25 septembre de 13h à 19h
Ou sur rendez-vous.


Expositions par artiste.s

Liste des artistes exposés

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Expositions par année

Réseaux sociaux

Page Facebook du Lac gelé

Exposition (2013) "Carré d'art, 1993"

Serge Gal

Du 26 avril au 18 mai 2013

Le site se prêtait à des compositions géométriques, mais le photographe a su trouver les cadrages et les transparences propres à transformer la vue d’un chantier en une chambre claire reflétant une poésie plastique. Sous son regard, les lignes de force de la construction, coudées, droites ou obliques, s’entrecroisent pour devenir des corps flottant dans une atmosphère épurée, propice à la contemplation. Une salle presque vide aux portes fenêtres grandes ouvertes sur la terrasse du musée récupère des taches de soleil triangulaires, carrées et trapézoïdales sur les vitres et sur le sol comme pour préfigurer les installations artistiques qui y seront exposées. A d’autres endroits, il s’attarde sur des cartons ou des emballages contenant des œuvres d’art qui, pour ceux qui connaissent son œuvre, produisent une impression de déjà-vu : une référence à la série des colis ficelés que le photographe semblait n’avoir réaliser que dans l’intention de frustrer le spectateur de son droit de regard sur le dessous des apparences, et cela, pour laisser surgir la dimension impressionnante que la photographie tire du seul fait de naître d’une impression de la lumière.

A l’image de toute son œuvre, ce reportage professionnel part du principe que la rigueur, tant à la prise de vue qu’au tirage, est la condition de la beauté. Serge Gal fut le disciple et le continuateur d'Ansel Adams en France. Il a pratiqué et enseigné le Zone System aux fins de poursuivre, comme son ombre, le pourtour exact de ses intuitions incorporées dans les objets sur lesquels il venait fixer le regard. Ces images muséales nous rappellent aujourd’hui qu’il fut un grand maître de la lumière, pionnier dans l’érection de sculptures photographiques monumentales ou dans l’élaboration de monochromes surdimensionnés, porteurs des traces d’objets méconnaissables ou inconnus.

Il ne fait aucun doute que l’espace du Carré d’Art a favorisé pour Serge Gal une rencontre avec lui-même : tout d’abord parce qu’une architecture de verre est un lieu rêvé pour un écrivain de lumière – le photographe qu’il a été au sens plein du terme ; mais aussi à cause du nom magique de ce grand musée de Nîmes qui pourrait servir de titre à l’ensemble de son œuvre.

Robert PUJADE

Expos antérieures et aléatoires du Lac gelé

Rafraîchissez la page (F5 ou ctrl+F5) pour éventuellement les changer !

"Still life"

"Still life"

Christophe Raphaël Lopez.
«This is (not) America »

«This is (not) America »

Virginie Plauchut -Cyril Abad -Blaise Arnold -Amandine Besacier -Philippe Blayo - Cetrobo -Marc Lamey -Benjamin Leveaux -Alain Licari -Mathieu Vautrin.

Expos récentes

2022

2021

2020

2019

2018

2017

Le lac gelé / Galerie Éphémère

27 rue du Grand Couvent

13200 ARLES

Ouvert sur rendez-vous

06 33 05 99 20

Mail

Page Facebook du Lac gele